Soutenir moralement

La lutte contre la pauvreté ne se limite pas à une dimension matérialiste, mais requiert aussi la mise en pratique d’une solidarité de coeur. Le soutien moral des populations souffrant de l’injustice est indispensable pour vérifier l’authenticité du soutien matériel, mais devient essentiel lorsque l’aide au développement est absente. Par un suivi et une présence permanente auprès des missionnaires, RES est souvent le seul encouragement pour ceux qui ont besoin de dons mais aussi et surtout d’affection, de proximité et de fidélité.

Notre Mission : répondre concrètement et efficacement aux appels à l’aide des missionnaires en faveur du droit de tous les hommes d’être aimés et respectés face aux persécutions et à l’injustice, d’être visités et encouragés au coeur même de leur solitude et de leurs souffrances.

Notre Objectif : contribuer efficacement à un monde de paix et à une civilisation de l’amour là où l’ économie, l’aide internationale et les ONG renoncent à être présents ou se retirent

Les Moyens mis en oeuvre : devenir bénévole ou partenaire pour témoigner de sa solidarité auprès de ceux qui sont relégués au rang d’être humain de seconde catégorie, comme auprès des missionnaires qui donnent toute leur vie pour partager leur sort injuste.

  • Ange gardien veilleur : point de contact central des missionnaires tout au long de l’année pour écouter et documenter les besoins, suivre les projets, coordonner les ressources RES. Il s’agit d’apporter une aide concrète au quotidien, de partager les joies et les réussites comme les progrès, mais aussi de comprendre les priorités en saisissant toujours mieux les difficultés des populations. L’ange gardien veilleur est aussi un messager au nom de tout le RES, il apporte une parole d’espérance, de confiance, et d’encouragement dans les moments difficiles.
  • Ange gardien visiteur : assure à ses frais les visites en lien avec l’ange gardien veilleur. Il s’agit d’apporter sur une aide concrète au quotidien des difficultés rencontrées, mais aussi au nom de tous les membres et bienfaiteurs du RES, de donner une parole d’espérance, de confiance, d’encouragement, et de dire à ceux qui sont nos frères et nos sœurs : “Vous restez toujours au centre de notre attention dans notre quotidien, et vous êtes au cœur de notre témoignage de vie pour ceux que nous rencontrons ».

Ange Gardien des Soeurs Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul, Haïti

3e7c6365d2

Ange Gardien des Ursulines de Vérone, Madagascar

12 2012 602

Qui peut être Ange Gardien veilleur ou visiteur au RES ?

Toute personne qui a le désir dans son quotidien d’être proche des missionnaires. Au nombre d’une quinzaine, ils sont au sein du RES leur point de contact central. Ils sont la voix des pauvres, et les mains et les pieds des missionnaires. Leur rôle est de partager par téléphone, par Skype et par e-mail les joies et les peines, d’identifier et de documenter les besoins des communautés religieuses, de faire préciser priorités et critères de décision, de rendre compte aux bienfaiteurs du déploiement des projets.

L’ange gardien « novice » est d’abord observateur pendant quelque temps d’un ange gardien « expérimenté », qui a un grand nombre de centres à suivre. Puis il devient contributeur pour certains centres sous son contrôle et son soutien. Si les missionnaires et l’ange gardien novice sont satisfaits, au bout d’un certain temps ce dernier devient naturellement autonome, sur une zone géographique qui reste supervisée par un autre ange gardien. Le plus souvent, les anges gardiens travaillent avec un ange gardien auxiliaire qui s’engage à faire une visite par an dans un ou plusieurs centres, à ses frais, et dont le but et les étapes sont décrits dans une check-list précise.

  efAnge Gardien des Franciscaines Missionnaires de Marie, Mauritanie
senegal-poste-santeFamille d’Anges gardien des Carmélites Thérésiennes, Sénégal