Rapport du Liban

Cher M. Montier,

 

Il est vrai que tout au long de cette année, nous n’avons pas trop communiqué quant aux nouvelles des familles irakiennes à qui vous avez alloué des fonds mensuels pour aider leurs enfants pour aller à l’école. Toutefois, la présence de Mme Sophie Leroy et son soutien a compensé pour chaque pénurie. En fait, elle était toujours présente pour vous tenir informé. Par ailleurs, elle était vraiment un ange gardien de la part de RES. Elle n’a manqué à rien que ce soit pour venir en aide aux familles concernées. En plus, elle s’est offerte pour donner gratuitement des leçons particulières en langue française à deux filles irakiennes, sans compter les cadeaux aux 8 familles pour les fêtes de Noël et de Pâques, mais aussi les produits alimentaires quand elle se rendait compte d’un épuisement de nourriture ici et là et enfin les vêtements et les ustensiles ménagers qu’elle leur a récupérés, soit de chez elle, soit de ses amies de paroisse. Que le Seigneur la comble, elle et sa famille, de ses dons !

Quant à vous, cher M. Montier, je vous remercie énormément pour votre contribution à venir en aide, encore cette année, auprès de ces gens démunis, qui sont rongés par le désespoir, parce qu’ils ne savent pas combien leur attente va durer pour être admis dans un pays qui les accueille.

Pour ce qui concerne le rapport de cette année, je vous envoie, en pièces jointes, les accusés de réception signés par chacune de ces familles et répartis en 8 mois.

J’attire votre attention sur les points suivants :

1-Quand j’encaissais le chèque, parfois la banque percevait des charges, pour cela je vous ai photocopié le chèque et le rapport de la banque.

2-A partir du mois de décembre, une des familles a été admise pour l’émigration au Canada, ce qui a fait que le nombre des enfants a diminué de deux. Pour cela, et après avoir pris votre avis, nous (Mme Sophie et moi) avons profité de l’argent en excès pour contribuer à payer une partie des médicaments chronologiques pour deux familles. Les photocopies des factures figurent avec les accusés de réception.

3-Quand la signature n’est pas la même, c’est que le père de famille n’était pas présent quand nous avions remis l’argent, ce qui a fait que sa femme signait à sa place.

4-Pour le mois de mars, vous avez ajouté un montant supplémentaire, comme cadeau de Pâques, d’où, nous avons ajouté une somme de 150 $ par famille.

5-Pour les mois de mai et juin, on m’a rédigé un seul chèque.

6-Voici en tableau les montants en chiffres :

Mois Montant reçu en $ Montant payé en $ Reste en $
Nov. 2017 1076 1076 zéro
Déc. 2017 1096 1096 zéro
Jan. 2018 1086 1015 71
Fév. 2018 1161 1015 146
Mars 2018 3334 2065 1269
Avr. 2018 1128 1015 113
Mai & Juin 2018 2159 Mai : 915 354
Juin : 890
Totaux 11040 9087 1953

Pour ce qui concerne le reste, c. à. d. 1953 $, nous avions l’intention de le remettre durant l’été, ou bien de le garder pour un imprévu, parce qu’en fait, un des pères, a des douleurs aigües du dos et des jambes, et peut-être qu’il devra être soumis à une intervention chirurgicale. Dans tous les cas, je vous ferai un rapport de ce que nous en ferons.

Enfin, je me joins à tous les bénéficiaires de votre générosité, pour vous envoyer tous nos remerciements, prières et gratitudes. Que Notre Seigneur fasse pleuvoir ses grâces sur vous et sur vos collaborateurs et bienfaiteurs du RES.

 

Cordialement,

 

Sœur Rose Abi Aad

liste catégories