ilanivato-thon2

Remerciements à la société PETIT NAVIRE, donateur de Thon

Sœurs Carmélites de Sainte Thérèse de Turin, Centre Ilanivato -MADAGASCAR
À Monsieur le Directeur, Société « Petit Navire »

Objet : Remerciement et présentation du Centre

Monsieur le Directeur,

C’est une grande joie pour moi, Sœur Monica ALBERTINI, Responsable de notre Mission à Ilanivato, de vous rejoindre et vous faire connaissance à travers les dons précieux de thon que vous avez fait en faveur de nos élèves de la cantine scolaire. En effet, par l’intermédiaire, du RES et plus précisément de Monsieur Gérald ONEILL, notre ange gardien auprès dudit Réseau, nous avons été informées de ce privilège de cette abondance de votre part. Nous ne finissons jamais de les remercier de leur soutien.

Avant tout je tiens à vous remercier de tout cœur, au nom de ma communauté, des parents et des élèves, de nous avoir choisis parmi tant d’autres pour ce faire. C’est pour nous un signe tangible du grand Amour du Seigneur pour les plus démunis et de sa bénédiction pour « la petite goutte », notre contribution au soulagement de tant de souffrances qu’ils ont eux-mêmes à affronter dans leur quotidien. Que le Bon Dieu vous comble de toute grâce dont vous et votre famille avez besoin.

La Mission d’Ilanivato offre différentes sortes de services à savoir le centre médical avec le dispensaire, la dentisterie et l’ophtalmologie ; l’école avec 1500 élèves de la maternelle à la 3ème et une école professionnelle féminine. En plus, nous nous occupons de familles, nécessiteuses qui pour différentes raisons augmentent chaque jour de nombre. Ici les activités sont toutes exercées selon l’esprit de notre Fondatrice qui n’est autre que celui de l’Église c’est-à-dire selon le choix préférentiel pour les pauvres, pauvreté non seulement du point de vue matérielle mais aussi intellectuelle, morale et surtout spirituelle.

Retournant à parler des élèves qui bénéficieront particulièrement de ce don, comme j’ai déjà mentionné plus haut, la majorité vient des familles en difficulté. D’ailleurs, le quartier où nous sommes est parmi les plus populaires dans les périphéries de la Capitale : environ 9 000 habitants. La plupart des familles vivent avec des petits métiers comme le lavage du linge, la vente de légumes et des fruits à petites quantités, la maçonnerie traditionnelle…

Notre Congrégation soufflera ses 60 bougies l’année prochaine avec 6 autres communautés dont 2 dans la Capitale et le reste dans d’autres régions de l’île. Étant donné que les participations demandées aux bénéficiaires de ces services, soit pour l’école que pour le centre médical, ne couvrent même pas les salaires des collaborateurs, nous devrions recourir au soutien de notre Congrégation selon ses possibilités. En outre, la Providence de Dieu nous fait

rencontrer beaucoup d’hommes de bonne volonté, de grand cœur, avec des yeux grand ouverts aux besoins des prochains, qui ne sont autres que ceux que le Seigneur Lui-même appelle « les plus petits de mes frères ».

Nous ne finirons jamais de Le remercier de cette grâce sans laquelle notre bonne volonté de venir à la rencontre des nécessités de ces frères ne va pas très loin. Et voilà que la Société « Petit Navire » vient d’en faire partie. Notre désir et grande espérance, que nous allons vraiment soutenir par nos prières, c’est que ce type don de votre part va se pérenniser.

En 2015, toujours à travers le RES, nous avons reçu une très grande quantité de thons, en boîtes, qui ont fait la joie de la multitude pendant beaucoup de temps :

– à nos 300 élèves qui restent chez nous à midi pour la cantine scolaire. La plupart sont des enfants issus des familles nécessiteuses qui auraient uniquement ce repas pour toute la journée : bien préparé avec différentes recettes, le thon fait partie de leur plat préféré. D’ailleurs, même pour nous, c’est un mets de « luxe », étant donné son prix, surtout celui à l’huile.

– aux personnes âgées, handicapées que nous prenons en charge, en leur donnant mensuellement des produits de première nécessité, pour les aider un peu.

– aux malades qui viennent au dispensaire et qui en ont besoin en sus des médicaments.

– à des personnes qui viennent frapper à tout instant à notre porte pour demander quelque chose à manger, vu la difficulté de la vie à Madagascar ces dernières années.

– à nous-mêmes et à diverses Congrégations religieuses qui en ont bénéficié.

Bref, c’était la grande joie pour tout le monde !!! Mais ce ne sera pas moins pour cet autre type de confection que nous avons fait déguster aux plus grands de la cantine scolaire, justement hier le dernier jour, car ils vont partir pour les grandes vacances pour reprendre à novembre.

Avec tant d’espoir dans le cœur pour cette pérennisation, je vous laisse avec les salutations des sœurs et quelques photos en pièces jointes. Nous sommes toujours là et veuillez savoir que toutes choses sont à tout moment les bienvenus à la Mission des Sœurs Carmélites ILANIVATO et que tout va être récupéré.

Et voilà, soyez assurés, vous, votre famille et vos collaborateurs de notre constant souvenir dans la prière.

Sœur Monica Albertini