Andoaranofotsy-la maison des soins

Patience, Passion, Amour pour les enfants défavorisés

Tout d’abord, ce sont de vifs remerciements adressés à RES pour l’envoi du lait et du matériel scolaire. Le Centre d’Andoaranofotsy, situé dans un quartier pauvre de la capitale est dans l’incapacité financière d’acheter du lait, pourtant si bénéfique à ces jeunes en difficultés.

Cette Communauté de Notre Dame de la Salette, gérée par quatre Sœurs et trois postulantes, accueille une quinzaine de jeunes handicapés mentaux dans son Internat. De plus, 50 enfants  avec les mêmes handicaps fréquentent l’école du Centre. Comment ne pas admirer le travail quotidien des religieuses fait de patience, de passion, d’amour pour ces enfants dans le besoin abandonnés par la société. Après différentes formations, Sœur Charline s’est spécialisée dans les massages médicaux adaptés aux handicaps. Chaque enfant sous ses ailes a la chance de profiter de ces actes médicaux réparateurs gratuits.

Malgré la pauvreté de cette Communauté, les frais de scolarité, d’achat de matériel scolaire sont à la charge de cette dernière, les enfants étant orphelins, abandonnés de leur famille ou originaires de milieux défavorisés. L’aide précieuse de RES pour le matériel scolaire est d’un grand secours.

Il ne faut pas être pressé pour se déplacer dans cette ville d’Antananarivo durant la journée. Un demi-jour a été nécessaire pour me rendre à la périphérie, au « Silo National des Graines Forestières » (SNGF), et retourner au centre dans d’interminables embouteillages. La pollution de l’air dépasse également toutes les normes acceptables engendrée par nos vieux « tacos » que nous exportons depuis nos pays « développés » ..! Le but de cette visite est d’acquérir des graines d’essences forestières indigènes, précieuses écologiquement et financièrement, afin de diversifier et d’enrichir les forêts (95 ha), propriétés de la Communauté des Sœurs Saint Joseph de Cluny à Marana Fianarantsoa.

Madame Eveline, Directrice de l’Enfance, que j’ai eu l’opportunité de rencontrer, m’a montré toute sa détermination à faciliter l’acquisition des lettres d’agrément. Elle m’a prié d’encourager les Sœurs à obtenir cet important document et de lui transmettre la liste de toutes les Communautés que RES soutient en mentionnant les Centres qui sont déjà en possession de ce papier.

….et voilà que le périple malgache s’achève pour retrouver le nid familial demain soir vendredi.

Amitié

François

Andoharanofotsy-tana-quelques handicapés mentaux de l'internat

Andoharanofotsy-tana-quelques handicapés mentaux de l’internat

 

Andoaranofotsy-la maison des soins

Andoaranofotsy-la maison des soins

Andoaranofotsy-soeur supérieure charline

Andoaranofotsy-soeur supérieure charline

andoharanofotsy-tana-centre avec internat maison rouge

andoharanofotsy-tana-centre avec internat maison rouge