Ouanaminthe - mars 2018

Des enfants heureux d’être à l’école malgré tout.

J’ai vu aujourd’hui une communauté de Sœur ( 4) qui tient une école de 970 élèves avec rien.

Vous me direz que cela en fait une de plus et c’est la réalité.

L’institution salésienne est située à Ounaminthe près de la frontière avec saint Domingue. C’est donc une école très isolée accessible après 2h de route dans une zone marécageuse.

Les enfants ont souvent le ventre vide et les sœurs n’ont pas grand-chose  à leur donner, du riz avec un peu de bananes et du manioc issus du jardin, asséché par le soleil brûlant. Aucune aide humanitaire ne les soulage et 25% des élèves ne peuvent pas payer la scolarité.

Le bâtiment principal menace de s’écrouler et la moitié des salles n’ont pas l’électricité. Les cours d’informatique sont plus théoriques que pratiques {6 ordinateurs vétustes) et la bibliothèque ne contient que le nom. Bref le bilan fait peur mais les élèves sont impeccables et heureux d’être à l’école avec les  sœurs.

Ouanaminthe - mars 2018

Ouanaminthe – mars 2018

wp_20180322_12_43_30_pro