wp_20180322_07_27_39_pro-1

Aidons les soeurs d’Haïti !

Cap  Haitien Mars 2018

Cap Haitien Mars 2018


Pour gagner Cap haïti Il faut prendre un petit avion qui survole montagnes déboisées et rivières asséchées. Sœur Venia m’accueille et nous partons pour l’école Marie auxiliatrice sur une piste entourées de déchets et bidonvilles

Arrivé dans le haut du cap, à flanc de montagnes, une surprise de choc m’attend, 900 élèves me souhaitent la bienvenue dans les chants, danses et  discours. Je réalise combien  le don de lait est important pour eux. C’est au total 1634 personnes qui prennent un verre de lait par jour, parfois comme seule nourriture de la journée car les sœurs ne peuvent donner un repas qu’au primaire.

C’est l’école la plus importante de la région avec comme seule aide le Res et quelques sacs de blé fournis par le PAM, tous les 2 mois.

Les 4 sœurs, filles de Marie auxiliatrice, gèrent à bout de bras l’école et le seul internat pour filles de la région. Sœur Venia me raconte que le gouvernement se plaint même de l’absence des religieuses dans certaines villes sans école.

Il reste 3 mois de stock de lait et les filles de l’internat prient tous les soirs.

La nourriture bien sûr est le premier besoin mais il faut aussi changer les vieux livres de la bibliothèque, les ordinateurs sont vétustes et l’eau n’est pas potable. Il manque aussi un grand bâtiment pour faire des réunions ou spectacles mais le budget serré de 300k€ permet juste de payer le scolarité à 400 élèves.

Ces 4 Sœurs sont admirables mais parfois épuisées par cette tâche immense. Sœur Myrlene, directrice de l’école, enchaine après ses journées bien remplies, la pastorale pour les we, c’est leur travail me dit elle mais avec du soutien c’est moins lourd. Aidons les !